Guide des droits et des démarches administratives

Titre de reconnaissance de la Nation
Fiche pratique

Le Titre de reconnaissance de la nation (TRN) est accordé, à leur demande, aux personnes ayant participé aux conflits armés majeurs auxquels la France a pris part. Il peut s'agir de militaires ou de personnes civiles, de nationalité française ou non, résidant ou non en France. Le titre se présente sous la forme d'un diplôme signé par le ministre chargé des anciens combattants et victimes de guerre.

Le titre de reconnaissance de la Nation est attribué, à leur demande, aux membres des forces armées françaises ou aux personnes civiles qui ont participé à un conflit dans lequel la France a été engagée.

Le titre se présente sous la forme d'un diplôme signé par le ministre chargé des anciens combattants et victimes de guerre.

Il ouvre droit :

  • au port de la médaille de reconnaissance de la Nation,

  • au patronage de l'ONACVG et à l'accès aux avantages qu'il procure (notamment l'accueil en maison de retraite ),

  • à une majoration de rente mutualiste par l'État,

  • au droit, lors du décès, de recouvrir le cercueil du titulaire d'un drap tricolore.

  • 1re  guerre mondiale (1914-1918)

  • Opérations menées entre 1918 et 1939

  • 2e guerre mondiale (1939-1945)

  • Guerre d'Indochine

  • Opérations militaires menées en Indochine entre le 11 août 1954 et le 1er octobre 1957

  • Combats en en Tunisie entre le 1er janvier 1952 et le 2 juillet 1962

  • Combats au Maroc entre le 1er juin 1953 et le 2 juillet 1962

  • Guerre d'Algérie entre le 31 octobre 1954 et le 2 juillet 1962

  • Opérations militaires sur le territoire de l'Algérie entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964

  • Conflits, opérations ou missions divers menés conformément aux obligations et engagements internationaux de la France depuis 1945

Vous devez :

  • soit avoir servi pendant au moins 90 jours, consécutifs ou non,

  • soit avoir été blessé en service,

  • soit avoir contracté une maladie en service.

Vous devez :

  • soit avoir occupé certaines fonctions pendant au moins 90 jours, consécutifs ou non,

  • soit avoir été blessé en service,

  • soit avoir contracté une maladie en service.

Vous devez fournir les documents suivants :
  • Copie de votre carte d'identité

  • Tout document militaire (copie ou original)

  • Formulaire cerfa n°15409

Vous devez envoyer ces documents au service de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) dont dépend votre domicile :
  • Service de l'ONACVG en France, Algérie, Maroc et Tunisie
  • Vous devez fournir les documents suivants :
    • Copie d'une pièce justifiant de votre identité

    • Copie du titre de séjour en cours de validité

    • Tout document militaire (copie ou original)

    • Formulaire cerfa n°15409

    Vous devez envoyer ces documents au service de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) dont dépend votre domicile :
  • Service de l'ONACVG en France, Algérie, Maroc et Tunisie
  • Vous devez fournir les documents suivants :
    • Formulaire cerfa n°15409

    • Documents indiqués sur ce formulaire

    Vous devez envoyer ces documents au service de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) dont dépend votre domicile :
  • Service de l'ONACVG en France, Algérie, Maroc et Tunisie
  • Vous devez fournir les documents suivants :

    • Formulaire cerfa n°15924

    • Documents indiqués dans la notice

    Demande de carte du combattant, du titre de reconnaissance de la Nation, de la retraite du combattant pour les services effectués en Algérie de 1962 à 1964

    Cerfa 15924*01
    Accéder au formulaire
    Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG)
    Pour vous aider à remplir le formulaire :

    Vous devez envoyer ces documents au service de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) dont dépend votre domicile :

    Service de l'ONACVG en France, Algérie, Maroc et Tunisie

    Site internet

    Le délai de réponse est de 2 mois maximum.

    Si vous n'avez pas reçu de réponse dans les 2 mois qui suivent le dépôt de votre dossier, cela signifie que votre demande est rejetée.

    Modifié le 24/02/2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
    source www.service-public.fr